• Agriturismo in Toscana: la landuccia
  • Agritourisme en Toscane: la landuccia
  • Farm holidays in Tuscany: la landuccia
  • Ferien auf dem Bauernhof in der Toskana: la landuccia
CONTACT

Agriturismo "La Landuccia"

cell. Jody    +39 347.93.75.110

cell. Jonatan   +39 340.61.63.685

cell. Franca     +39 349.37.49.057

tel e fax.    +39 0588.61058

e-mail info@agriturismolalanduccia.it

coordinate:

latitudine 43°16'43.61"N

longitudine 10°47'44.44"E

Volterra, ville étrusque

Au visiteur de la Val di Cecina, Volterra ne peut manquer. C’est la ville-même qui l’appelle et l’attire vers ses anciens murs d’enceinte, vers ses tombeaux étrusques parfaitement conservés, vers ses ateliers d’albâtres, ses restaurants. A Volterra tout parle le langage de l’Histoire. Les grandes pierres en tuf nous rappellent que Volterra a été l’une des plus importantes villes étrusques de la Toscane entière et le Musée Etrusque Guarnacci le témoigne. Mais il y a aussi des ruines romaines, comme l’amphithéâtre, les fontaines, les grandes portes d’accès, les enceintes. Les autres musées de la ville sont très riches aussi: la Pinacothèque Municipale, le Musée d’Art Sacré, l’Ecomusée de l’Albâtres, le Musée des Tortures. Toutefois c’est le Moyen- Âge qui a laissé la marque la plus forte. Le plan-même de la ville, les rues les pavées, les ruelles, emmènent le visiteur dans une époque très lointaine, de maisons-tours, de cours, de dames et chevaliers. L’exemple le plus spectaculaire de cette époque-là est le Grand Palais des Prieurs, situé sur le point plus haut de la ville, qui a même été pris comme modèle pour la construction du célèbre Palazzo Vecchio à Florence.

Pise

Il faut surtout visiter le plus grand ensemble monumental de l’Europe médiévale, appelé aussi Campo dei Miracoli (Champ des Miracles), qui représente un très important exemple d’art roman de Pise. C’est le seul cas dans l’architecture de tous les temps : un mélange de formes candides et très raffinées qui tranchent sur le vert du pré le plus fameux du monde. La vaste disponibilité des marbres clairs, provenant des carrières de Carrara , liée aux influences de l’art grecque et islamique, ont produit ce chromatisme typique particulièrement clair qui ne rayonnait pas seulement dans l’arrière-pays mais aussi dans les lieux où l’influence de Pise a été plus au moins directe, comme les Pouilles, la Sardaigne et la Corse.

Chaque monument – la cathédrale, la tour penchée, le baptistère, le cimetière – se développe dans un ensemble extrêmement homogène et uniforme, où les petites colonnes surmontées de petites arcades en plein cintre sont le sujet dominant interprété aussi par les différents bâtiments de la place.

L’emplacement de chaque monument répondrait à un dessein précis, né du symbolisme astrologique particulier lié aux trois étoiles de la constellation du Bélier, à laquelle la ville de Pise voulait se référer.

Florence

Florence est considérée l’une des villes les plus belles au monde, patrimoine de l’humanité UNESCO. Qui arrive en Toscane doit absolument la visiter. Ici ont vu le jour les plus importantes expressions de la littérature et la langue italienne avec Dante Alighieri, mais elle est aussi le berceau de l’art et de l’architecture dans les formes les plus spectaculaires que l’homme ait jamais réalisé. Ici la Renaissance de l’art, de la culture et du savoir humain a commencé et s’est développée. Les noms des hommes qui ont commencé cette renaissance sont célèbres dans le monde entier, il suffit de rappeler quelques artistes et architectes : Giotto, Masaccio, Donatello, Brunelleschi, Michelangelo.

La ville témoigne à chaque coin le poids énorme de son histoire, la grandeur des époques et de leurs hommes qui se superposent dans les rues, dans les monuments, les palais, les musées. La Place du Dôme, par exemple, où se trouve l’une de plus belles cathédrales italiennes, Santa Maria del Fiore, bâtie entre 1296 et 1461 en style gothique, avec la coupole imposante de Brunelleschi et le clocher de Giotto. Un peu plus loin, lumineuse et très belle, la Place de la Signoria, en style médiévale, qui depuis plus de 600 ans est le symbole de la mairie avec Palazzo Vecchio au centre. Derrière lui et directement rattaché grâce au Couloir Vasariano qui donne sur l’Arno, il y a l’un des musées les plus suggestifs et visités au monde : la Galerie des Uffizi, construite entre 1560 et 1574 par Giorgio Vasari.

Le visiteur sera ravi par la beauté de ce qu’il verra en traversant Florence ou bien en l’observant du sommet de Piazzale Michelangelo : des émotions qu’on ne peut décrire en quelques lignes.

Sienne

Plongée entre les oliviers, les vignobles, les jardins de la campagne qui l’entoure, dans un paysage unique au monde et en partie presque inaltéré depuis le Moyen-âge. Et voilà le vrai visage de Sienne : c’est une ville qui ne termine pas dans la ville mais qui vit, comme dans le passé, en complète harmonie avec ses campagnes. A l’intérieur du grand Palais Publique la fresque de Ambrogio Lorenzetti nous rappelle une ville de ce type.

La visite à Sienne commence avec le voyage qui vous conduit, le long des routes qui semblent peintes sur les douces collines, parmi les fermes éparpillées par les vieux paysans. Le visiteur est invité à franchir leurs murs sans s’apercevoir où la campagne se termine et où la ville commence. Toutes les rues une fois qu’on y arrive, convergent comme un aimant vers le cœur, Place del Campo, en ouvrant au regard l’un des décors urbains les plus beaux du monde. Ici on court la course historique de chevaux du Palio de Sienne [compétition entre cavaliers portant des costumes du Moyen-âge].

Le Dôme, l’Hôpital de Santa Maria della Scala, la Tour du Mangia, ne sont que quelques-uns des monuments parmi les plus représentatifs. La ville entière est un monument de son passé glorieux. Entre ses vieux palais il y a encore le siège d’une des Universités les plus anciennes d’Europe.

Copyright © 2022 Home   P.I. 01780080501